NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

jeudi 12 janvier 2023 – 20:00

vendredi 13 janvier 2023 – 20:00

Théâtre

Nebia

Y a pas de mal

à Nebia poche - Biel/Bienne

https://vimeo.com/578445531

« La jolie surprise de ce millésime, enfin? Y a pas de mal, un spectacle malin sur la masturbation. Toutes deux issues de l’Ecole des Teintureries, les comédiennes et chanteuses Alenka Chenuz et Amélie Vidon restituent de manière faussement innocente des témoignages glanés sur le sujet. »

Le Temps, Alexandre Demidoff & Marie-Pierre Genecand, 20 septembre 2021

« C’est tout l’art du duo d’offrir à ces propos sur l’auto-érotisme un décalage souvent cocasse et parfois absurde. De quoi dissiper tout malaise dans le public et provoquer un rire complice. (…) « Y a pas de mal » n’est pas démonstratif ou pédagogique. Ni même militant. Il évite d’être scabreux, ce qui est un exploit. Ce spectacle est tout simplement joyeux. Car il est ici d’abord et avant tout question de plaisir. Et de jeu. Un mot que l’on prendra dans tous les sens du terme. »

RTS Culture, Thierry Sartoretti, 4 septembre 2021


Acheter un billet ↗

En savoir plus sur la Cie Alors Voilà

  www.alorsvoila.ch

   Alors voilà

@cie.alorsvoila

Nous nous interrogeons sur les tabous : pourquoi et comment les êtres humains décident-ils de ce sur quoi on fait silence ? Comment parler des tabous au théâtre, les questionner ?

Dans la joie, le rire, la liberté, parfois en musique, deux comédiennes interrogent délicatement l’intime et le tabou de l’auto-érotisme, autrement dit de la masturbation.

Dans une société hypersexualisée où la question de sexualité est tabou, deux femmes décident de lever le voile. Parce que bien qu’on voit des femmes en sous-vêtements sur des affiches monumentales, le marketing des cosmétiques intimes nie soigneusement qu’il existe quoi que ce soit d’inavouable entre les cuisses des femmes. Et comme libérer la parole est toujours un bon moyen pour aider à mieux se comprendre et pouvoir se faire du bien, Alenka Chenuz et Amélie Vidon évoqueront dans un discours en contact direct avec le public les questions de plaisir et d’auto-érotisme. À travers quatre entretiens menés avec six personnes d’âge et de genres différents, des fragments de vies intimes ou universelles seront partagés. Sans choquer, sans exhiber, les deux comédiennes ouvrent la discussion sur des expériences qui peut parler à tous·tes, sans porter de jugement.

Durée: 60 min

Dès 14 ans