NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

23 nov  > 21 déc 
©DR

Exposition

SpielArt de Niccel Steinberger

Nidau Gallery - Nidau

Exposition: 23.11. - 21.12.2019

A l’occasion du Marché de Noël de Nidau, l'exposition est également ouverte le dimanche 8 décembre de 11h à 18h, en présence de l'artiste.


Niccel Steinberger, artiste indépendante, auteure et animatrice de rire, née en 1965 à Wermelskirchen (Allemagne / NRW) en tant qu’unique sœur de quatre frères.

Son enfance a été profondément marquée par le besoin de renouer constamment avec ses racines, alors que la famille déménageait en moyenne tous les deux ans.

Depuis le premier âge, deux choses marquent sa vie comme un fil rouge, sa joie du rire et de l’humour. Pendant longtemps, son objectif était de faire rire les gens en tant que clown. Après avoir étudié la “germanistique interculturelle” à Bayreuth et achevé une thèse de maîtrise sur “Le rire et les pleurs du clown”, Niccel a commencé en 1995 des séminaires du rire, à sa manière afin d’amener les gens à rire.

Mais aussi le travail artistique et le design se trouvent comme un fil rouge dans sa vie. Ainsi, par exemple, les métiers de créatrice de poupées et marionnettiste, couturière de mode et tailleuse de costumes au théâtre se trouvaient en positions 2 à 4 dans sa liste de professions de rêve.

En tant qu’éditrice (depuis 2000 pour Edition E) et organisatrice de tournées (pour Emil Steinberger), elle a toujours été heureuse lorsque ces occupations l’ont sollicitée à travailler de manière créative.

Depuis 2014, Niccel se consacre quotidiennement au travail artistique en plus de ses autres tâches, parfois même pendant 10 minutes seulement. Ce sont les moments de ressourcement, de croissance, de réussite, de bonheur.

En l’année 2000 Niccel commençait, ensemble avec son mari Emil Steinberger, à dessiner les “Wochenblätter” (feuilles hebdomadaires), un genre créé par eux-mêmes, produisant 52 dessins par an, sans jamais se concerter. Avec ces feuilles hebdomadaires, les Steinberger ont réalisé plusieurs expositions en Suisse et en Allemagne. La première a eu lieu en 2006 à Soleure (CH) à la “Haus der Kunst St. Josef”.

A Nidau Gallery, Niccel réalisera en 2019 sa première exposition personnelle intitulée “SpielArt” (Jeu de l’Art). Dans son œuvre artistique, on voit clairement à quel point l’aspect ludique est important dans son travail, garder vivant l’enfant intérieur, la propagation constante de la gaieté, comme une petite contre-attaque envers la souffrance quotidienne dans le monde qui nous maintient bloqués, contre l’impuissance récurrente due à l’inhumanité qui existe partout. Une lueur d’espoir, on pourrait penser qu’il sera possible, après tout, de sortir de l’être humain le côté humain, pacifique, connectif, joyeux.

Ses tableaux sont créés à partir d’un mélange très particulier d’espièglerie et de précision simultanées, et invitent à laisser libre cours à la créativité.

www.niccel.ch