NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

dimanche 1 septembre 2024 – 14:00

CONCERT

LES JARDINS MUSICAUX

Vers la flamme

GRANGE AUX CONCERTS - Cernier

Intégrale des Sonates pour piano en trois concerts – troisième concert

ALEXANDRE N. SCRIABINE

Sonate nº 1 en fa mineur op. 6

Allegro con fuoco – Adagio – Presto – Funèbre

Ekaterina Karpova

Sonate nº 4 en fa dièse majeur op. 30

Andante – Prestissimo volando

Igor Andreev

Sonate nº 6 op. 62

modéré : mystérieux, concentré

Shogo Tsukada

Sonate nº 10 op. 70

Moderato – Allegro – Puissant, radieux – Allegro – Più vivo – Presto – Moderato

Irina Bedoeva

Poème « Vers la flamme » op. 72
Irina Bedoeva

Étudiant∙e∙s de la classe du Pr Tomasz Herbut
Haute école des arts de Berne / Hochschule der Künste Bern

Comme son ami Rachmaninov, Scriabine maîtrisait les difficultés techniques du piano les plus invraisemblables, jouant selon ses contemporains, avec un toucher presque magique. Il reste l’un des créateurs les plus originaux de la musique russe et l’un des pionniers de l’harmonie nouvelle. S’affranchissant du passé, il a porté en germe tous les bouleversements du 20e siècle, de l’atonalité à la polyrythmie, du dodécaphonisme à la gamme par ton pour n’en citer que quelques-uns.
Au fil de sa production, Scriabine n’aura de cesse de larguer les amarres et d’entrer dans des mondes nouveaux, quelquefois étranges. Obsédé par la philosophie et la psychologie, il voit, pendant son époque, naître et défiler les spécialistes du genre : il se passionne pour l’exploration des rêves de Freud, le panpsychisme ou encore pour Henri Bergson et sa double morale où se côtoient celle réservée à l’homme ordinaire qui vit pour sa famille ou la nation, et celle ouverte, réservée aux hommes d’exception qui pratiquent l’union libre et l’amour universel, théorie dont Scriabine fera grand usage.
Scriabine organise un monde où sensations, couleurs et sons doivent se répondre. Son journal se transforme peu à peu en compilation de ses réflexions métaphysiques. L’enjeu pour Scriabine,
à travers l’action conjuguée de l’art et de la philosophie, c’est la recherche de la vérité.

L’univers n’est que la manifestation d’un système de correspondances, immobile à chaque instant donné, tout en se transformant inlassablement dans le temps et dès lors en mouvement en tous ses points.

Alexandre Scriabine

Couvert de la Grange – 11:15
Présentation des Sonates pour piano
de Scriabine par le Pr Tomasz Herbut


BILLETTERIE

AUTRES REPRÉSENTATIONSSonate n.1 de Scriabine

Cet événement a été importé automatiquement depuis le site de LES JARDINS MUSICAUX. Suggérer une modification
Détails Site Itinéraire

GRANGE AUX CONCERTS

GRANGE AUX CONCERTS

2053 Cernier

AG Culturel