NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

samedi 17 février 2024 – 18:15 Passé

Théâtre

Théâtre populaire romand TPR

La Douleur

L’Heure bleue - La Chaux-de-Fonds
description

1945. Marguerite Duras, résistante, guette le retour de son mari, déporté à Dachau. Alors elle écrit. Jour après jour. Guette derrière sa fenêtre. Retient son souffle. Court de bureau en bureau. Veille près du téléphone. Auprès d’elle, son journal. Pour transcrire la souffrance, la peur, le désespoir, la honte. Lucide, elle observe, consigne, s’émeut, s’emporte. Arrive la Libération. Le réseau s’organise pour encadrer celles et ceux qui vont rentrer. Alors que la France se réjouit, elle ne sait toujours pas si Robert est vivant, s’il reviendra. Un jour, il est là. Son corps en tout cas. À l’intérieur, tout a changé. Après l’horreur concentrationnaire, la vie martyrisée peine à s’accrocher. 


Avec la complicité de Thierry Thieû Niang, le regretté Patrice Chéreau a mis en scène l’une de ses actrices fétiches, Dominique Blanc, pour rendre un hommage saisissant à ce texte autobiographique sur les blessures de l’après-guerre. Une performance admirable pour crier en silence l’essence du désespoir durassien, nu, brut et intense.



Biographie

Sociétaire de la Comédie française, Dominique Blanc opte d’abord pour des études d’architecture, puis se forme au Cours Florent avec Francis Huster. Aussi à l’aise au théâtre qu’au cinéma, elle travaille notamment avec Luc Bondy, Claude Chabrol, Claude Sautet, Régis Wargnier et Patrice Chéreau. Elle a été récompensée par quatre Césars et trois Molières de la meilleure comédienne, ainsi que par la Coupe Volpi de la Mostra de Venise. Femme de lettres, dramaturge, scénariste et réalisatrice française, Marguerite Duras est née près de Saïgon en avril 1914 et décède à Paris en 1996. Elle reçoit le Prix Goncourt pour «L’Amant» en 1984, ainsi que le Grand Prix du Théâtre de l’Académie Française en 1983. Ses écrits ont fait leur entrée dans la Bibliothèque de la Pléiade en 2011, et font d’elle l’un des très grands noms du 20e siècle.



Cet événement a été importé automatiquement depuis le site de Théâtre populaire romand TPR. Suggérer une modification
Détails Site Itinéraire

L’Heure bleue

Avenue Léopold-Robert 27

2300 La Chaux-de-Fonds

AG Culturel