NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Fonds Fernand Perret, Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds, Département audiovisuel, BVCF FP-NEG-2274-22.

Conférence

Musée de St-Imier

Conférence : "Précision et fiabilité. Exemples d’usages des concours de chronométrie dans la publicité horlogère", par Amandine Cabrio

Centre de Culture et de Loisirs - St-Imier

Le 18 mai 1858, l’arrêté pour la fondation d’un observatoire cantonal à Neuchâtel marque la naissance officielle d’un établissement scientifique destiné à soutenir le développement et la qualité de l’horlogerie de précision.

Dès sa construction en 1861, l’observatoire examine et certifie des chronomètres : en relevant leur marche et en la comparant chaque jour aux pendules de référence.À partir de 1865, des concours destinés à classer les meilleures pièces et à les récompenser par des prix viennent s’y ajouter.

Si la qualité et la fiabilité des montres suisses sont aujourd’hui des arguments de vente, cette réputation s’est, entre autres, construite sur l’usage publicitaire des résultats obtenus à l’observatoire cantonal de Neuchâtel par les marques.

Les bulletins de marches, les diplômes, les prix ainsi que l’image de l’observatoire – notamment sa coupole si caractéristique – ont ainsi été affichés ou imprimés comme une garantie de précision des produits horlogers.

Au travers d’exemples de publicités horlogères, Amandine Cabrio, illustrera l’utilisation des concours de chronométrie dans la construction de l’image de deux marques.


Durée totale : env. 1 heure 30

Tarif : gratuit

Tout public

La conférence sera suivie d’un petit apéritif