NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Guillaume Perret

Théâtre

marionNEttes - festival international

L’âme et le geste

Théâtre de la Poudrière - Neuchâtel

Les textes d’Albert Marcœur, d’une poésie à la fois brute et ciselée, laissent lire notre quotidien. Charmée, La Poudrière leur propose un écrin sonore et visuel.


Les prémices de cette création remontent à l’édition 2017 du marionNEttes – festival international, lorsque le Théâtre de la Poudrière avait produit Le contrôleur du T.E.R. Dijon-Sens d’Albert Marcœur, une pièce courte issue des Chantiers petites formes. De cette collaboration a germé l’envie d’un travail plus approfondi.

Les mots, les intonations, les pas, les regards, tout se conjugue pour faire naître des images. Sur la scène, Albert Marcœur rythme ses textes avec la complicité de La Poudrière qui a conçu la mise en espace visuelle et sonore de ce spectacle pluridisciplinaire. Grâce à une manipulation complexe, les objets les plus ordinaires prennent vie en s’insinuant dans la partition sonore, la poésie éclot dans les moindres détails.

À travers une dizaine de tableaux, L’âme et le geste raconte les transformations du monde dans lequel nous vivons.

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser