NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

15 jui  > 22 aoû 
©DR

Exposition

Antoine Martin « Flugzeug »

Galeries Numaga - Colombier

Antoine Martin est né à Genève. Après une période de 15 ans passés à Barcelone, Il est revenu dans sa ville natale, où il vit et travaille.

Flugzeug « le désir des ailes » occupe la grande galerie : 3 sculptures monumentales sont suspendues dans l’espace.
L’architecture de ses pièces, faites de câble, de toile sous-tendue par des structures de bois contreplaqué est une invitation à la légèreté avec une évidente référence à l’esthétique aéronautique.

Dans le choix chromatique de l’œuvre en question, dominent les camaïeux de blanc, blanc cérusé, blanc patiné, couleur de cire pure, couleur en recherche d’absence de couleur…


« A l’origine de ce travail sculptural, il y a le souvenir d’un père, Michel Martin, passionné d’aéronefs dans les années 30 et rescapé d’une grave chute avec son planeur. Un dramatique accident d’avion est également à l’origine de toute l’œuvre de l’artiste allemand Joseph Beuys et sa création fut comme une volonté de rédemption face à la tragédie de l’Histoire. Les pièces actuelles d’Antoine Martin, dans le souvenir de cette passion paternelle de l’aviation, sont peut-être aussi une forme de rédemption dans le désir de ne jamais cesser de rêver le ciel. « Mais en quoi le ciel peut-il sourire * ? » C’est donc à nous d’en ouvrir les ailes sans cesse. » (d’après un texte de Joseph Farine)

*Albert Camus, Le désert (Noces)