NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

mercredi 30 octobre 2019 – 19:30

Animation

Agenda Tramelan

Internements administratifs - destins imposés

CIP (Auditorium) - Tramelan
Conférence de Dr. h.c. Ursula Biondi, ancienne Présidente de l'Association RAVIA (réhabilitation des ex-internés administratifs
Au XXe siècle, des milliers de jeunes et d'adultes, pour la plupart issus des classes populaires, ont été victimes en Suisse de décisions arbitraires et contraires aux droits humains de la part des autorités. Contre leur volonté, sans jugement et sans possibilité de recours, ils étaient « enfermés » pour une durée indéterminée dans des établissements d'éducation au travail ou des établissements pénitentiaires. Ils n'avaient aucune possibilité d'être entendus. Les autorités passaient outre aux principes démocratiques et aux principes de l'Etat de droit selon leur bon plaisir! – Les internements administratifs touchent à l’humain, à la souffrance. Il s’agit ici de préjudices irréversibles au niveau du développement de la santé et du psychisme. Nombreux sont ceux dont l’existence a été totalement anéantie. – Le système de tri perfide, qui équivalait à une exécution sociale, est au cœur de l'arbitraire des autorités de l'époque.
Pour éviter un retour aux heures sombres, il est impératif que ce chapitre de l'histoire suisse, outre que dans les rapports du CIE et des médias, figure dans l'enseignement scolaire obligatoire afin de permettre un échange d'expériences intergénérationnel.
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser