NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

©DR

Musique

Farel culture

REVELATION Jeunes Maîtres: Adrien Bellom & Guillaume Bellom

Farel Culture - Bienne

Rezital Adrien Bellom, Cello / violoncelle
Guillaume Bellom, Klavier / piano

Oeuvres de:
Beethoven, Bartok, Rachmaninoff


Adrien Bellom

Adrien Bellom débute le violoncelle à l'âge de sept ans au Conservatoire de Besançon dans la classe de György Adam. Il y obtient en 2005 un prix de violoncelle et de musique de chambre à l'unanimité, puis un Diplôme de Concert l'année suivante. Après deux années de perfectionnement auprès de Xavier Gagnepain au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, il est actuellement en Master au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo.

Il a également suivi les enseignements de nombreuses personnalités, telles que Roland Pidoux, Hortense Cartier-Bresson, Gary Hoffman ou les membres du Quatuor Ysaÿe.

Passionné par la musique de chambre, il s'emploie à découvrir et à faire découvrir le répertoire parfois méconnu de la sonate, du trio et quatuor avec piano et du quatuor à cordes. Membre fondateur du quatuor avec piano Abegg (avec lequel il s'est produit à plusieurs reprises à l'émission Génération jeunes interprètes de Gaëlle Le Gallic, ainsi qu'à la Matinale de Nicolas Lafitte, il s'est par ailleurs produit au sein de diverses formations au Festival de Bel-Air, au Festival de la Roche-Posay, au Festival Vox Musica, au Festival des Alizées, à la Banque de France...

Après avoir été admis à l'Académie de l'Orchestre Philharmonique de Radio France durant la saison 2012-2013, il intègre l'Académie de l'Orchestre de Paris pour la saison 2014-2015.

Depuis son plus jeune âge, Adrien accorde une grande place à l'étude du piano ; il obtient en 2014 un premier prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt dans la classe de Nicolas Mallarte.

__

Guillaume Bellom

Considéré comme l’une des étoiles montantes du piano français, Guillaume Bellom a également l’un des parcours les plus atypiques de sa génération, menant des études de violon parallèlement au piano, depuis le conservatoire de Besançon jusqu’au CNSM de Paris. C’est au contact de personnalités musicales marquantes, telles que Nicholas Angelich et Hortense Cartier-Bresson, qu’il développe pleinement son activité de pianiste.

Finaliste et prix “Modern Times” de la meilleure interprétation de la pièce contemporaine lors du concours Clara Haskil en 2015, il se révèle lors de cet événement dédié à la pianiste roumaine, elle-même violoniste à ses heures. La même année, il remporte le premier prix du concours international d’Épinal et devient lauréat de la fondation L’Or du Rhin, avant de remporter le prix Thierry Scherz des Sommets Musicaux de Gstaad l’année suivante.

Le grand public le découvre lors des Victoires de la Musique 2017, où il est nommé dans la catégorie “révélation soliste instrumental”. Il est également artiste en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis 2012. Il s’est produit en soliste avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, la Camerata du Léman, l’Orchestre National de Lorraine, sous la direction de Jacques Mercier et Christian Zacharias. Par ailleurs, son grand intérêt pour la musique de chambre et sa maîtrise d’un vaste répertoire font de lui un partenaire musical convoité. Il joue régulièrement dans le cadre du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, de Piano aux Jacobins, des Festivals de Pâques et de l’Août Musical de Deauville, du Festival des Arcs, des Vacances de Monsieur Haydn, du Palazzetto Bru Zane à Venise, ou encore du Centre de Musique de Chambre de Paris, à la salle Cortot, avec des artistes tels que Renaud Capuçon, Amaury Coeytaux, Nicolas Dautricourt, Philippe Cassard, Paul Meyer, Yan Levionnois, Victor Julien-Laferrière ou encore Antoine Tamestit.

Sa discographie comporte notamment deux albums dédiés aux œuvres pour quatre mains de Schubert (recompensé par un “ffff” Télérama) et Mozart, enregistrés avec Ismaël Margain pour le label Aparté, un disque en sonate avec le violoncelliste Yan Levionnois, paru en 2017 pour Fondamenta (recompensé par un “ffff” Télérama), et un disque en solo paru chez Claves la même année, consacré à Schubert, Haydn et Debussy.

CHF 30, Freunde, amis CHF 25 / Studierende, étudiants CHF 15


Détails Site Itinéraire

Farel Culture

12, Quai du Haut

2502 Bienne

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser