NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

samedi 6 janvier 2024 – 21:00 Passé

Musique

KartellCulturel

The Dead Brothers

Le Singe - Bienne
"Death is Forever" hommage à Alain Croubalian

Les racines des Dead Brothers remontent très loin dans l'histoire de la musique. Depuis 20 ans, ils creusent dans leurs tombes. Le punk rock, le country et le blues ne sont qu'une partie de leur ADN complexe, qui est semblable à celui de leurs proches parents tels que Cab Calloway, l'Opéra de trois sous de Kurt Weill ou les grandes figures des instrumentistes de la musique folklorique européenne.


La fin abrupte du groupe est survenue lorsque leur cerveau Alain Croubalian est décédé de manière inattendue le 3 septembre 2021, peu de temps après avoir terminé l'enregistrement de l'album "La mort est éternelle".


Les Dead Brothers - une classe à part. Un "orchestre funèbre" qui pénètre profondément dans l'âme avec le Death Blues. Rugueux mais avec une attitude très chaleureuse issue de la musique folk, du punk psychotique, du bluegrass qui devient blackgrass, du rock'n'roll et de la musique du monde. Fondé il y a plus de 20 ans en Suisse, ils ont joué dans de petites, grandes et diverses formations de quatre à sept frères et sœurs, dans toutes sortes de lieux possibles ou impossibles. À travers tout le continent européen jusqu'en Russie, au Brésil et en Argentine. Dans d'anciens théâtres, lors de grands festivals, sous des chapiteaux de cirque, dans des clubs de rock, des églises, de petits bars sombres, ou même dans une rue adjacente bondée à côté d'une salle de concert à Athènes, pour jouer une longue série d'encores après un concert à guichets fermés.

Banjo, violon, la vieille guitare Hopf avec le twang typique des années 60, mégaphone, grosse tuba, grosse caisse marchante et divers instruments de percussion entre les mains des Dead Brothers créaient une atmosphère de chaleur réconfortante et de frissons glacés.

Un concert des Dead Brothers n'est pas une fête, mais une cérémonie à travers laquelle le public était guidé par le chanteur Alain Croubalian pour presque être hypnotisé et intérioriser chaque geste et chaque note pour toujours. Que vous soyez fan de blues, de rock'n'roll, de musique folk et du monde, de punk, ou d'autres genres bizarres, vous étiez emmenés dans un voyage dramatique à travers le monde musical des DEAD BROTHERS.


Photo: Mathias Corral

Cet événement a été importé automatiquement depuis le site de KartellCulturel. Suggérer une modification
Détails Site Itinéraire

Le Singe

Rue Basse 21

2502 Bienne

AG Culturel
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser