NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

vendredi 22 mars 2024 – 20:00 Passé

samedi 23 mars 2024 – 20:00 Passé

dimanche 24 mars 2024 – 17:00 Passé

Danse

Théâtre du Jura

CE QU’ON DOIT À LA NUIT

Théâtre du Jura - Delémont
Complet

Dans cette nouvelle pièce scénique, la danseuse performeuse jurassienne Eve Chariatte se lance le défi d’explorer le monde de 
la nuit par la danse. Elle sollicite nos sens et se joue des oppositions réductrices pour interroger ce que notre rapport au corps dans 
la nuit peut nous apprendre sur notre inscription dans le monde.

La nuit est un monde à part, avec lequel Eve Chariatte renoue. Les éclairages 
publics s’éteignent, village après village, les chants d’oiseaux retrouvent 
un espace d’expression, les émissions nocturnes de radio tissent un lien
 sonore avec nos émotions. Des êtres rentrent ivres, d’autres se lèvent trop
lucides. La nuit, on avance en aveugle, à tâtons. Les étoiles vacillent. Rien
 n’est figé, rien n’est définitif. La nuit est un instant en équilibre, un univers qui interroge l’équilibre. Il n’y a pas de nostalgie dans le travail de la danseuse, mais une volonté de recherche, de compréhension. Que se passe-t-il pour un corps dansant si on substitue l’ouïe à la vue? Quels sont les rapports entre ce qu’on voit et ce qu’on entend? Chez Eve Chariatte, la pensée démarre dans le geste et embrasse une dimension universelle.

"Quand j’ai commencé à rêver cette création, je voulais goûter la nuit et ses potentiels à devenir autres, comme une joie gagnée sur le jour, une émancipation des injonctions diurnes. Si je l’observe aujourd’hui, je peux dire que cette pièce est avant tout un foisonnement sonore, il y a définitivement un lien avec le désir de s’éloigner du régime scopique pour faire la place à la perception sonore grâce à l’ouverture de nos ouïes, que l’univers nocturne et les pratiques somatiques facilitent. La nuit tombe et nous rappelle à la chute, à notre propre poids et vacillement, tout comme elle ouvre une faille vers des sons où l’imaginaire peut se glisser pour laisser advenir les invisibles et autres figures en devenir. Que ce soit les chouettes hulottes, les somnambules ou les fêtardes, toutes ces figures ont le potentiel de questionner notre logique diurne, rationnelle et de s’en moquer tendrement."  Eve Chariatte


Chorégraphie et interprétation: Eve Chariatte / Interprétation et aide à la recherche mouvement : Ula Liagaité  / Création sonore : Eleonora Polato et Louis Riondel / Scénographie : Vera Trachsel / Création lumière : Barbara Meuli / Regard extérieur, aide à la dramaturgie : Adina Secretan / Administration et aide à la diffusion : PROD’ACTION, Lino Eden et Sophie Fontaine

Production : Association ecco

Co-production: fOrum culture 


Avec le soutien des cantons du Jura et de Berne.

L’accueil de ce spectacle a lieu dans le cadre du projet ZAC - Zone d’Aménagement Chorégraphique, réalisé en partenariat avec VIADANSE, Nebia - Bienne spectaculaire et l’Observatoire des Politiques Culturelles et co-financé par le programme Interreg VI France-Suisse 2021-2027.

Cet événement a été importé automatiquement depuis le site de Théâtre du Jura. Suggérer une modification
Détails Site Billetterie Itinéraire

Théâtre du Jura

Le Ticle

2800 Delémont

AG Culturel