NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Théâtre

La Tarentule - Centre Culturel de la Béroche

CANARI

La Tarentule - St-Aubin (NE)

Par la Compagnie du Chalet

Durée: environ 1h15


Textes

Thierry Pochet

Mise en scène

Jacint Margarit

Jeu

Alain Jacot

Création lumière

Alain Boon

Bande son

Emilien Jacot

Scénographie

Valère Girardin


Le pire, ce n’est pas d’oublier quelque chose, mais de n’avoir plus rien à oublier.

Pour nous tous, Alzheimer est une maladie à la fois troublante et effrayante. Elle est au cœur du texte de Thierry Pochet et de la vie de son personnage principal, un comédien confronté à des souvenirs qui l’obsèdent et dont la mère est justement frappée par cette terrible affection, avant que lui-même n’en soit atteint… Or, pour un comédien, qu’y a-t-il de plus angoissant que la perte de la mémoire?

Canari explore le thème sous ses différents aspects, entre le devoir de mémoire historique, le poids des souvenirs, le souhait de pouvoir s’en libérer, l’angoisse de les voir s’échapper. Dans la pièce, comme le personnage le dit lui-même, la chronologie n’est pas respectée et, au fur et à mesure que la mémoire lui revient ou lui fait défaut, l’action se construit ou se défait…

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser