NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

©DR

Musique

Les Chambristes

Les Chambristes – 8e Festival

Église de l’Épiphanie - Bienne

Durant trois jours, le festival accueillera trois solistes habitués des plus grandes scènes européennes.

Avec la complicité de l’ensemble Les Chambristes, ils proposeront un programme riche et varié.

Le baryton Michele Govi, spécialiste de l’opéra italien, ouvrira les festivités avec deux soirées de gala autour des grands airs de Verdi, Mozart, Rossini et Gounod. Le violoniste italien Girolamo Bottiglieri interprètera le célèbre Rondo de Schubert et se joindra aux Chambristes pour la durée du festival. Enfin Alexandre Dubach dont le violon enchanteur fait lever les foules, jouera le premier concerto de Paganini.

La programmation alternera les compositeurs célèbres (Rossini, Mozart, Gounod, Verdi, Schubert, Puccini) et d’autres à découvrir (Hindemith, Rolla, Zachau). Enfin, le festival a commandé trois créations de compositeurs vivants. Il s’agit de Federico Maria Sardelli – qui ose composer à notre époque comme on le faisait en Italie au début du XVIII° siècle – de Jean-Philippe Bauermeister et Pierre-André Bovey, qui offrent chacun un quatuor à cordes.

Le reste du programme sera d’ailleurs principalement consacré au quatuor. Outre une curiosité comique due au pourtant très sévère Hindemith, on entendra des raretés de Verdi, Puccini, et Gounod. Ces maîtres de l’opéra ont parfois délaissé avec bonheur le lyrisme vocal pour l’art très spécial du quatuor.

Les concerts se dérouleront dans le respect des recommandations sanitaires.