NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

socmus.ch

Musique classique

Société de Musique de Neuchâtel

Les Tableaux d’une Exposition

Neuchâtel, Hangar des TransN - Neuchâtel

En ouverture de programme, les musiciens de la Camerata du Léman proposeront la superbe œuvre Battalia à dix de Heinrich Biber. Composée en 1673 pour cordes, Biber, violoniste virtuose de premier plan, y introduit une grande variété d’ effets sonores menant du pizzicato de main gauche au « claquement » qui deviendra le « pizz Bartok » au XXe s. en passant par le col legno…

La seconde œuvre au programme n’ est plus à présenter. En effet, au même titre que le Boléro de Ravel ou le Prélude de la première suite pour violoncelle de Bach, Tableaux d’ une Exposition appartient à ce répertoire musical qu’ on connaît même sans jamais avoir mis les pieds dans la moindre salle de concert. Sauf que cette fois-ci, la version qui en sera donnée est une habile adaptation pour ensemble de cordes. Initialement composée pour piano, la version pour orchestre est devenue la plus interprétée, ce qui n’ aura empêché une édition pour quatuor de cuivres, une autre pour quatuor à cordes, et même une transcription pour guitare seule, cette dernière rendant toutefois davantage hommage à la bataille de Morgarten qu’ à ’ œuvre de Moussorgski… Mais peu importe ! Si une œuvre est autant adaptée, c’ est qu’ elle suscite de l’ intérêt, ce qui est plutôt bon signe !

Alors gageons que la version adaptée pour la Camerata du Léman vaudra l’ audace d’ une visite à ce concert !