NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Théâtre

Théâtre populaire romand TPR

Oroonoko

Beau-Site - La Chaux-de-Fonds
description

Dans les années 1660, la poétesse Aphra Behn traverse les océans pour rejoindre le Surinam. Lors de son séjour dans cette colonie anglaise, la jeune autrice se lie d’amitié avec Oroonoko, un jeune prince africain vendu comme esclave. Du récit qu’elle fit de ce voyage et de cette rencontre, la metteure en scène Aline César a tiré un spectacle conçu comme un grand poème épique. Il nous fait voguer des côtes africaines de Cormantine (l’actuel Ghana) jusqu’aux plantations de canne à sucre où se confrontent Européens, Africains et Amérindiens.


Cette version de la compagnie Asphalte met l’accent sur des thématiques qui nous parlent aujourd’hui encore, comme la révolte, l’exil, l’injustice, le rapport à l’autre, le choc des cultures. En outre, avec le personnage d’Aphra Behn, elle met en scène un modèle d’émancipation féminine, auquel les jeunes spectatrices peuvent s’identifier. 


L’écriture alterne la narration, le jeu dialogué et les chansons, car la musique, interprétée en direct, est omniprésente dans cette partition scénique. S’y ajoute l’usage de la vidéo, qui permet de créer un effet de réel, d’arrimer, plus fortement encore, ce récit du 17e siècle à notre présent : l’équipe artistique s’est rendue au Surinam et en Guyane pour y collecter des images.



Biographie

Autrice et metteure en scène, Aline César a accompli une partie de sa formation à l’Ecole Jacques Lecoq, à Paris. Avec la compagnie Asphalte, qu’elle a créée en 2004, elle développe un répertoire contemporain, orienté vers des projets inédits et des adaptations. « Oroonoko » s’inscrit dans le « Projet Aphra Behn », un cycle de trois spectacles traversé par des interrogations communes, telles que la révolte et la place d’une artiste libre et contestataire.


Poétesse et dramaturge reconnue en son temps, Aphra Behn (1640–1689) a même œuvré en tant qu’espionne pour le compte du roi Charles II ! Tombée dans l’oubli, cette pionnière éprise de liberté et d’indépendance sera remise à l’honneur par Virginia Woolf, puis par les féministes anglo-saxonnes des années 1970.



Détails Site Itinéraire

Beau-Site

Rue de Beau-Site 30

2300 La Chaux-de-Fonds

AG Culturel
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser