NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 3 oct  >  1 nov 

Artistes régionaux
Exposition

Centre Culturel Régional Delémont

Danse ! : six artistes en mouvement : Christiane Dubois, Denis Tcheskiss, Adrien Jutard, Claude-Alain Dubois, Stéphane Montavon, Yves Hänggi

Galerie de l’ARTsenal - Delémont
Arsenal_A5_danse_net.indd

Horaires : Vendredi 17h00 - 19h00 / Samedi 10h00 - 12h00 ; 15h00 -18h00 / Dimanche 15h00 - 18h00

vernissage le samedi 3 octobre à 11h00 à la galerie de l’ARTsenal. Introduction par Dominique Martinoli, médiatrice en danse, Prix spécial de danse 2019. Performance dansée : Lorena Stadelmann danse, Pascal Lopinat musique

Six artistes de visarte.jura témoignent à la galerie de l’Artsenal de leur intimité avec l’univers de la danse. Six approches différentes comme six invitations qui devaient être présentées à l’occasion de la Fête de la Danse ce printemps. Le covid en a décidé autrement, mais le temps peut heureusement être rattrapé aujourd’hui

Dessiner, ce peut être capturer un espace… Avec les moyens réduits du fusain et de l’aérographe, Adrien Jutard, suit le dépôt d’une trace, celle du corps de l’artiste, son geste, qui se structure entre tension et équilibre et qui tend vers l’amplitude maximale que peut contenir le format. Danseur amateur, son expérience du mouvement dans l’espace est indissociable de sa façon d’appréhender les questions du dessin et de la composition.

Depuis toujours, le corps humain a été au centre de l’activité artistique de Christiane Dubois. A L’Artsenal, elle présente une installation mobile composée d’une centaine de lattes de bois récupérées dans une entreprise de placage, sur lesquelles elle a peint des mains et des pieds, recto-verso, suspendues et tournoyant à leur gré.

Denis Tcheskiss présente lui dix-sept aquarelles d’après les poèmes Tangor de Tristan Félix 1 – des interludes graphiques improvisés dans des mouvements poétiques dédiés au Tango, telles de petites bulles de fraîcheur mais dont les origines rappellent en mémoire l’esclavage de la communauté́ noire d’Amérique latine.

Stéphane Montavon essaie, dans « chorégraphies », la série de quatre dessins qu’l présente à l’Artsenal, de donner l’illusion du mouvement en se plongeant dans des images fixes. Par la confrontation de figures de danseurs et de danseuses qui s’interpénètrent dans des espaces virtuels apparemment contradictoires, il parvient à créer une sorte de musique imaginaire qui fait danser l’œil du spectateur.

Claude-Alain Dubois s’inspire lui de la danse enivrante des Derviches tourneurs. A partir des vêtements – une sorte de robe ample et cintrée, un couvre-chef en forme de cône tronqué – il créé un vocabulaire formel en noir/blanc qui traduit le mouvement chaloupé de la danse en général. « J’aimerais évoquer par cette toile le plaisir partagé de danser, de se mouvoir à plusieurs dans l’espace – une certaine joie de vivre. » note-t-il.

L’interprétation du thème de la danse emmène Yves Hänggi dans une chorégraphie foisonnante, entre tango futuriste, Saturday Night Fever, anges déchus et rave party psychédélique. « Regard halluciné, mouvements spasmodiques, trempé de sueur, danser jusqu'à̀ l'épuisement. Danse tribale. Techno transe. Voodoo dance. L'épidémie se répand tel un virus sur le dancefloor. Le sang bat le rythme dans ses veines. Que serait la danse sans un grain de folie ? »

Une exposition qui s’inscrit dans la saison Evidanse à l’occasion de l’accueil du spectacle Tanzfaktor, une soirée composée de six pièces de danse contemporaine proposées par de jeune compagnies suisses et jurassiennes. Vendredi 30 Oct 2020 – 20h00. Forum St-Georges, Delémont.


Détails Site Itinéraire

Galerie de l’ARTsenal

La Promenade 2

2800 Delémont

AG Culturel